Blog

Le diagnostic Amiante avant travaux et démolition

Avant démolition ou travaux, les propriétaires de bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, doivent faire réaliser un repérage des matériaux et produits contenant de l’amiante.

Qu’est ce que le diagnostic amiante avant travaux et démolition ?

Il s’agit d’un repérage d’une liste de matériaux contenant de l’amiante et nécessitant pour la plupart des sondages destructifs. Cette liste de matériaux est non exhaustive et contient l’ensemble des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante.

Comment se déroule-t-il ?

Tous les moyens doivent être employés pour repérer ces matériaux y compris des sondages destructifs. Le diagnostiqueur pourra par exemple aller jusqu’à « détruire » un élément pour vérifier s’il ne contient pas d’amiante, notamment grâce à des prélèvements envoyés en laboratoire.

Dans quel but ?

Il est question d’assurer la protection des salariés qui vont effectuer la démolition ou les travaux, et de l’environnement du bâtiment qui va être détruit.

Quelles conséquences ? 

Un plan de retrait des matériaux contenant de l’amiante, conforme à la réglementation, sera respecté par les sociétés de démolition ou travaux.

L’examen visuel Amiante après travaux

Après traitement de la zone confinée de travaux, le diagnostiqueur réalise un examen visuel.

Qu’est ce que l’examen visuel amiante après travaux ?

Il s’agit de constater que les matériaux amiantés ont été retirés correctement. C’est une étape obligatoire avant la restitution du chantier. Il est effectué selon la norme NF X  46-021.

Comment se déroule-t-il ?

L’examen se déroule en 2 étapes. La première étape intermédiaire consiste à s’assurer que le retrait est conforme et peut laisser place à des remarques. Puis avant la libération du chantier la deuxième étape, atteste de l’absence totale de résidus amiantés.

Ces examens sont réalisés en zone de confinement du chantier.

Dans quel but ?

Ce contrôle garantit au propriétaire que la zone confinée faisant l’objet de travaux, pourra être réoccupée sans danger. Il permet aussi d’assurer par l’intermédiaire d’un opérateur de repérage impartial et indépendant, le constat d’absence de résidus sur les surfaces traitées.

Quelles conséquences en cas de présence d’amiante ? 

Si l’examen visuel conduit par le diagnostiqueur révèle de nouveau des traces d’amiante, la société de désamiantage se verra dans l’obligation de faire un retrait complémentaire.

Réduire
Ciblez vos diagnostics !