Le chèque-énergie, mal distribué ? - 17/03/2022

Le chèque-énergie, vous connaissez ? Il est attribué aux ménages les plus modestes afin de les aider à payer leurs factures de gaz et d'électricité. Mais le 22 février 2022, un rapport de la Cour des Comptes a recensé toutes les faiblesses du dispositif, poussant à le repenser. Parmi les défauts soulignés par les experts, une mauvaise distribution du chèque-énergie.

Le rapport de la Cour des Comptes et ses conclusions sur le chèque-énergie

Afin d'établir son constat, la Cour des Comptes a étudié le mode de distribution du chèque-énergie ainsi que son montant. À l'issue de leur étude, les experts ont fini par pointer du doigt un « ciblage peu performant » dans l'attribution du chèque-énergie. Ils évoquent également une inadéquation entre l'aide et les objectifs de la France en termes climatiques. Conclusion : il faudrait repenser le chèque-énergie.

Quels sont précisément les défauts révélés par la Cour des Comptes ?

Tout d'abord, ce sont les critères d'attribution de l'aide qui éveillent des interrogations. Un chèque-énergie est délivré sans aucun égard pour les équipements installés dans le bien et les types d'approvisionnement énergétique. Or, afin d'être cohérent avec les objectifs de réduction de CO2, ne pourrait-on pas envisager une aide qui ne serait attribuée qu'aux ménages ayant opté pour des installations vertueuses ?

C'est l'une des questions que pose le rapport de la Cour des Comptes. Si l'aspect environnemental ne semble actuellement guère pris en compte pour sélectionner les bénéficiaires de l'aide, l'aspect financier paraît également secondaire. La Cour des Comptes dénonce en effet une mauvaise répartition de l'aide. Près d'un quart de foyers en situation de précarité énergétique n'en bénéficieraient pas, tandis que la moitié des bénéficiaires actuels pourraient s'en passer.

Enfin, l'objectif social du chèque-énergie n'est pas atteint non plus d'après la Cour. Son montant, qui peut varier de 48 à 277 euros, demeure insuffisant pour couvrir les charges énergétiques des foyers les plus modestes et pour lutter véritablement contre la précarité énergétique. Une refonte de l'aide permettrait de proposer un financement réellement utile, profitable à ceux qui en ont le plus besoin et en accord avec toutes les mesures prises actuellement en faveur du climat.


« Retour aux actualités
DPE Castelnau-le-Lez

Nos prestations
sont assurées

Diagnostic immobilier Castelnau-le-Lez
DPE Saint-Jean-de-Védas

Nos diagnostiqueurs
sont certifiés

Diagnostic immobilier Saint-Jean-de-Védas
DPE Villeneuve-lès-Maguelone
Diagnostic immobilier Villeneuve-lès-Maguelone

Réglez vos factures en toute sécurité
avec notre paiement en ligne

DPE Saint-Gély-du-Fesc